Eugène Delacroix. Muletiers de Tétuan. Vers 1832.
(Musée de Laon. Inv. 989.85)
Cette aquarelle, très fragile et sensible à la lumière, n'est exposée
que rarement afin d'en assurer la conservation.